Skip to content

Petite mise au point nécessaire vis à vis de la Fédération Végane

Temps de lecture : 5 minutes | Ecrit avec amour par : Alexis

Petit bilan sans concession sur nos échanges et péripéties avec nos amis de la Fédération Végane

sam-carter-191161-unsplash

Nous réitérons notre demande à la fédération végane d’arrêter d’intimider tous ceux et celles qui voudraient se tourner vers notre complément alimentaire Bédouze Bio. Nous tenons à rappeler que la présidence actuelle de la Fédération Végane ne souhaite pas dialoguer avec nous.

A notre connaissance, et à la vue des échanges au VeggieWorld avec diverses personnes que nous ne citerons pas ici, ce n’est pas la première fois que la présidence de la Fédération Végane agit de la sorte. Dès qu’un nouveau produit sort c’est toujours le même procédé. Nous avons décidé de vous le décrire ci-dessous, d’après notre propre expérience.

D’ailleurs nous avons recopié en l’état les commentaires du groupe facebook « vive la b12 ».

1. Casser le produit rapidement sans recherche préalable et sans contacter les personnes concernées (nous quoi).

Fédération Végane :

A première vue ça ne serait pas viable ! Apparemment leurs B12 vient de fermentation de champignons, nous savons que cette b12 n’est pas biodisponible pour l’être humain. Nous allons poussé les investigations, mais si c’est bien ça : c’est une honte.

Alors là nous étions choqués. Déjà les conclusions sont hâtives et sans fondement. Le but est clairement d’écarter le produit le plus rapidement possible. Nous attendons toujours le résultat de leurs investigations. Nous avons essayé de prendre le contact au dernier salon Veggieworld auprès du président qui l’a rejeté formellement.

Fédération Végane : Bon, vous rajoutez a cela l’enrobage « naturel » (qui ne veut rien dire » « bio » (qui ne s’applique pas aux vitamines…) et c’est le ponpon

De toute évidence la présidence de la fédération végane n’a rien compris au projet qui est de proposer un complément alimentaire bio, éco-responsable et efficace.

2. Faire peur et intimider

Fédération Végane : On n’aura jamais de réponse de la part de l’entreprise, je crois. Peut-être faudra-t-il attendre que les personnes expérimentent sur elles-mêmes. Mais je crois que les personnes qui achètent le produit ne se rendent pas compte qu’elles mènent une expérience, d’où le risque qu’elles aillent jusqu’à la carence et aux symptômes de dégradation neurologique et sanguine.

Nous pensons que ce genre de propos n’est pas approprié. Jouer sur la peur ce n’est pas nouveau et c’est dangereux, on l’a vu dans d’autres contextes bien plus grave.

Fédération Végane : Avec aussi le risque que des enfants se retrouvent en danger, vu qu’il n’y a aucune preuve que le produit fonctionne.

Encore une fois, ils jouent sur la peur. Mourrons-nous en masse de la carence en b12 dans notre pays ? Les carences sont un sujet de santé publique certes mais nous devons être attentifs à ne pas céder à la psychose. Et il est fortement douteux qu’un groupe Facebook fasse peur à toute une communauté pour pousser systématiquement leur propre produit…

Fédération Végane : Pour le moment, j’ai connaissance d’une boutique à Charleroi, mais il a changé d’avis après nos échanges.

Contacter nos partenaires pour les intimider, nous dénigrer et les dissuader de travailler avec nous… euh… vous avez le droit de faire ça ?

3. Harceler de justificatifs.

Fédération Végane : … Publiez vos analyses et votre méthode de conception de vos produits maintenant ainsi que la biblio sur laquelle vous vous êtes appuyés…

On ne va pas se cacher mais nous sommes une petite entreprise. Connaissez-vous une entreprise de notre secteur qui transmet à la concurrence l’intégralité de ces sources : analyses, process, études, etc.

D’ailleurs est-ce que la Végan Society diffuse ces analyses de lot de la cyanocobalamine achetée en Chine ou encore donne le lieu et diagramme de fabrication de la VEG1 ?

Nous avons écrit un article que vous pouvez consulter ici qui explique que les formes MHA sont elles aussi biodisponibles selon la littérature scientifique fournie à ce sujet.

Notre produit est déclaré, certifié et analysé.

L’étiquetage stipule bien qu’il contient les formes naturelles de cobalamine Methyl Hydroxy-, et Adenosyl-cobalamine.

Pensez-vous que nous prendrions le risque d’écrire n’importe quoi aux yeux des autorités régulatrices du marché des compléments alimentaires ?

4. Ne cédons pas à la démagogie.

Aujourd’hui, nous nous posons de sérieuses questions sur cette fédération, quel est son vrai but ? Est-elle vraiment sans lien d’intérêt comme elle aime si bien le dire ? Pourquoi chacune de leur publication incite vers l’achat de la veg1 ?

Pourquoi ne revend-elle pas d’autres produits sur son site : shop.federationvegane.fr ? Pour nous, en tant que fédération, comme son nom l’indique, elle devrait proposer l’ensemble des produits possibles aux véganes et végétariens ou alors n’en proposer aucun.

Nous apprécions particulièrement l’approche de l’association végétarienne de France qui sensibilise activement les personnes sans assurer la distribution et vente de produits.

5. Se complémenter oui mais en son âme et conscience

Le président de la Fédération Végane a affirmé lors de sa conférence au VeggieWorld de Paris 2019 que :

1. des médecins généralistes ne connaissent pas le test adéquat pour le dosage de la vitamine B12 et que de toute façon

2. les laboratoires d’analyses médicales ne savent pas faire le dit « test », ils sous-traiteront à des laboratoires.

Bref, sa conclusion finale: « ne vous prenez pas la tête avec tout ça, prenez le seul produit qui selon nous a fait ses preuves ! »… un peu trop facile à notre goût…

Nous tenons à rappeler que les médecins ont un doctorat et savent de quoi ils parlent, et qu’il ne faut pas faire de cas isolés une généralité… Les laboratoires peuvent sous-traiter à des partenaires certaines analyses…

Nous pensons que la complémentation est une affaire personnelle, chacun est libre de choisir ce qui lui correspond le mieux. Si un produit X fonctionne pour vous, continuez, si un produit Y ne vous satisfait plus, changez, si un produit Z ne fonctionne pas, changez.

Vous pouvez varier votre complémentation et les sources de B12. Prenez de la cyano ou  les formes naturelles MHA, optez pour une complémentation journalière ou de temps en temps hebdomadaire.

Et surtout, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste qui saura vous orienter mieux que quiconque.

6. En conclusion

Nous sommes heureux de chambouler le marché en proposant un complément alimentaire à base de vitamine B12 naturel (MHA).

Notre Bédouze contient les formes Methyl Hydroxy-, et Adenosyl-cobalamine, toutes actives d’après la littérature scientifique et les recherches les plus récentes.

Notre pilulier est sans plastique avec un bouchon en liège qui le rend réutilisable. Notre produit est issu d’un mode de production biologique plus contraignant et respectueux de l’environnement qu’un mode de production conventionnel.

Et il ne contient QUE la vitamine B12 parce que des multivitaminés n’ont pas toujours de sens pour nous, à quoi bon se complémenter en vitamine D toute l’année même en été ?

Chaque production est testée en interne, selon un plan de contrôle et des lots aléatoires sont envoyés à des laboratoires externes.

Notre Bédouze a été développé en fonction des valeurs qui nous animent au quotidien :

  • Jérémie, végane comme toute sa famille, insatisfait de ce qu’on lui proposait
  • Maurice, spécialiste et passionné invétéré des compléments alimentaires
  • Alexis toujours la tête dans ses recherches

Notre souhait ? Du changement dans la présidence de la Fédération Vegane, pour le bien de tous, pour que le marché puisse être stimulé et que les innovations ne soient pas réduites à néant.

Nos compléments alimentaires sont autorisés, certifiés et analysés par les organismes indépendants habilités à le faire. Nous ne rendons compte qu’à ces derniers, que cela plaise ou non à la présidence de la Fédération Végane.

Nous espérons que ces propos permettront à des membres de la Fédération Végane de prendre conscience de ce qu’il se passe en coulisses dans le but ultime de protéger la VEG1.

Photo by Sam Carter on Unsplash

Cet article a été écrit avec amour par : Alexis

Alexis est chercheur. Véritable gardien du temple, il veille à l’efficacité des formules, à la conformité et aux certifications des produits. Il gère également notre veille scientifique et les articles de fond sur notre blog.

Aliquam facilisis efficitur. dolor vulputate, tristique Curabitur mi, felis mattis risus ultricies
0

Your Cart