Le Sélénium, rôle, carences, sources… Tout ce que tu dois savoir

Temps de lecture : 3 minutes
Ecrit avec amour par : Alexis

Le Sélénium c'est toute une histoire ! Si tu veux savoir pourquoi, lis cet article d'Alexis qui te dit tout sur ce qu'en dit la science, les sources, les carences...

selenium allegations

LE RÔLE DU SELENIUM

Le sélénium (Se) est un oligo-élément essentiel nécessaire au maintien de nombreuses fonctions cellulaires. Le sélénium, et plus particulièrement, l’acide aminé « sélénocystéine », est présent dans de nombreuses enzymes. Pour ne pas les nommer on retrouve la glutathion peroxydase, la thiorédoxinee réductase, les iodothyronine désiodases, la glycine réductase ou encore la formiate déshydrogénase.

On regroupe l’ensemble de ces enzymes sous le terme de sélénoprotéines.

Mais à quoi peuvent-elles bien servir ?

Elles sont impliquées dans une grande variété de fonctions biologiques essentielles, allant de la biosynthèse des hormones, et à la régulation de la concentration en Espèces Réactives de l’Oxygène (les ERO, qui a forte concentration peuvent provoquer des dommages cellulaires).

Le sélénium et l’iode ont une relation synergique qui est particulièrement importante pour les fonctions de la thyroïde. L’iode est un composant de l’hormone thyroïdienne, et le sélénium, en tant que sélénoprotéine, aide à convertir l’hormone thyroïdienne en sa forme active.

On ne peut donc s’empêcher de citer notre ioda :

TOUJOURS PAR DEUX ILS VONT. NI PLUS NI MOINS. LE MAÎTRE ET SON APPRENTI

Ioda

On vous invite à relire notre article sur l’iode par ici : https://www.lesbiofreres.fr/iode-role/

LA CARENCE EN SELENIUM

La carence en sélénium chez l’homme se développe lorsque l’apport alimentaire est inférieur à 40 μg/jour.

L’apport individuel en Se varie énormément d’un individu à un autre et d’une région du monde à une autre, allant de 3 à 7000 μg/jour, les valeurs les plus élevées étant observées au Vénézuela, ainsi que dans certaines parties de la Chine et de l’Inde.

Aux États-Unis, l’apport en Se varie de 60-220 μg/jour, tandis que des valeurs plus faibles ont été signalées en Europe de l’Ouest et Centrale avec 30-90 μg/jour, et enfin les plus faibles valeurs en Europe de l’Est entre 7-30 μg/jour. 

La carence en sélénium est donc plutôt rare mais peut toucher les personnes ayant un régime pauvre en céréales et vivant dans des régions dont le sol est pauvre en cet élément (Voir en dessous), ainsi que les personnes n’ayant pas une bonne fonction du système digestif.

Le sélénium est souvent mis en avant contre le vieillissement cellulaire lié à son action antioxydante.

Le manque de sélénium a des effets puisqu’il participe : 

  • à la production normale de spermatozoïdes,
  • au maintien d’une chevelure et d’ongles normaux,
  • au fonctionnement normal du système immunitaire,
  • à la protection des cellules contre les radicaux libres (effet anti-oxydant),
  • au fonctionnement normal de la thyroïde

SOURCES DE SELENIUM ET ABSORPTION

La quantité de sélénium dans les aliments peut varier considérablement en fonction de la teneur en Se du sol dans lequel ils sont cultivés. En plus, la teneur du sol varie considérablement d’une région du monde à une autre. Les végétaux obtiennent du sélénium à partir du sol, ce qui affecte ensuite la quantité de sélénium chez les animaux qui mangent ces plantes (La boucle est bouclée). Comme d’habitude, les produits d’origine animale concentre les micro-éléments dont le Se mais pas d’inquiétude on en retrouve également beaucoup dans :

  • Noix du Brésil
  • Céréales en tout genre
  • Pain complet, qu’on ne retrouve pas dans la nature ☺ 
  • Haricots
  • Lentilles

Le sélénium est absorbé dans l’intestin grêle par un mécanisme de transport actif, c’est-à-dire qu’il nécessite de l’énergie (Et oui ! ça se mérite comme toute bonne chose dans la vie). Il est ensuite transporté vers les organes cibles : les muscles (qui en contiennent la plus grande partie), le foie, les reins ou la rate.

RECOMMANDATIONS DIETETIQUES POUR LE SELENIUM

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) donne des recommandations différentes en fonction de l’âge notamment. 

  • AS (Apport satisfaisant) est défini comme l’apport moyen d’une population ou d’un sous-groupe pour lequel le statut nutritionnel est jugé satisfaisant. 
  • La LSS (Limite supérieure de sécurité) est définie comme l’apport journalier chronique maximal d’une vitamine ou d’un minéral considéré comme peu susceptible de présenter un risque d’effets indésirables sur la santé de toute la population.

Votre LSS est donc à surveiller, il ne faut pas la dépasser. 

Références nutritionnelles actualisées pour le sélénium (µg/j)

Groupes de population ASLSS
Enfants de 4 à 6 ans2090
Enfants de 7 à 10 ans35130
Adolescents de 11 à 14 ans55200
Adolescents de 15 à 17 ans70250
Hommes et femmes de 18 ans et plus70300
Femmes enceintes70300
Femmes allaitantes85300
Références nutritionnelles pour le sélénium d’après l’ANSES

LE SéLéNIUM DES BIOFRERES

Notre Zélénium provient de la poudre d’extrait de graines de moutarde biologique. On ne sait pas trop par quel miracle, on a réussi à en trouver ! Franchement, on est au maximum de la vibe chez les Biofrères.

Chaque comprimé comprend environ 110 μg de Sélénium soit 200% des apports de référence. Nous recommandons la prise d’un comprimé le reste des apports étant assuré principalement par l’alimentation. 

zelenium packshot avec fond

Commander mon Zélénium BIO

Cet article a été écrit avec amour par :

Alexis

Grand mage de la recette

Alexis est chercheur. Véritable gardien du temple, il veille à l’efficacité des formules, à la conformité et aux certifications des produits. Il gère également notre veille scientifique et les articles de fond sur notre blog.